Mis en avant

ETE 2018 Un été pour rien : Non pas vraiment ! 2eme partie

 

Cet été a aussi été, pour moi, émaillé de multiples contre temps, retards, erreurs, incompréhensions tant dans mon travail que dans ma vie personnelle. Des directives qui ne sont pas suivies par mon équipe, des activités qui finalement tombent à l’eau, des rencontres manquées…et pour couronner le tout une impressionnante série de problèmes informatiques. Je crois qu’en cette fin juillet j’ai tout eu, ce qui me semble possible d’avoir en ce domaine…

bad-2282512_960_720Mercure rétrograde, qui complète les effets de mars rétrograde (voir article précédent), favorise ces difficultés de communication et d’échanges. Il devient alors pour moi-même comme pour mes interlocuteurs, difficile d’être en véritable interface avec le monde extérieur. C’est comme si mes pensées, ma perception du monde se télescopaient avec mon environnement. Il devient alors difficile de se comprendre, de se concentrer et d’avoir une représentation des situations, cohérente et fidèle à la réalité.

Ces évènements ont été suffisamment significatifs et perturbateurs, pour m’obliger à arrêter le cours habituel de mes pensées, de l’organisation de mon travail et de ma vie.

laurenz-kleinheider-426386-unsplash

Ces erreurs, ces incompréhensions ne sont-ils pas révélateurs de mon manque de présence consciente à l’instant, à l’autre, à mon environnement ?

Concernant mes erreurs,     Etais-je pleinement dans ce que je faisais ou simplement dans l’accomplissement automatique de tâches répétitives ? Pourquoi n’ai-je pas pris conscience de mon manque de concentration pour renforcer mes contrôles ? Je suis maintenant plus vigilant à mes moments de manque de concentration et j’ai mis en place de façon plus systématique des vérifications.

Pour les incompréhensions en tout genre, Avais-je d’abord moi-même une conception claire de ce que je voulais et de comment le réaliser ? M’étais je clairement exprimé à mes collaborateurs en des termes qu’ils peuvent comprendre ? Me suis assuré qu’ils avaient bien compris ce que je leur avait dit ? Me suis assuré que j’avais bien interpréter leur silence ou leur interrogation ?

Autant de questions essentielles à une bonne communication et perception du monde, souvent escamotées par nos habitudes et automatismes, et que Mercure rétrograde remet douloureusement à l’ordre du jour.

Quant aux contretemps, aux retards, et problèmes informatiques    Ils me poussent à travailler ma flexibilité, mon adaptation et mon acceptation totale à ce qui est : être pleinement dans le présent est la meilleure façon d’y répondre, de le vivre, voire d’en apprécier toutes les saveurs :  de l’aigre acidulé à la douceur sucrée.

rawpixel-665388-unsplashIl ne sert à rien de mobiliser une partie de mes ressources à pester que le présent ne soit pas conforme à ce que j’avais projeté. Il est bien plus utile et efficace de considérer la situation telle qu’elle est et de mettre toute son énergie à réaliser ce qui doit être fait. Même si le vécu du moment n’a pas été agréable, j’ai finalement expérimenté des capacités d’endurance et de proactivité que je ne soupçonnais pas. De plus, à tête reposée, j’ai revu l’organisation et la planification de certaines tâches

Finalement, un mercure rétrograde pas facile sur l’instant, très perturbant, mais plein d’enseignements pratiques…il permet un retour d’experience précieux pour ajuster nos relations avec les autres et notre perception du monde. 

anthony-roberts-317785-unsplash

Et pour vous ?

Quels ont été ses impacts dans votre vie et surtout ses enseignements ?

Si vous souhaitez être sûr de recevoir mes partages, n’hésitez pas à vous abonner sur mon site, en indiquant votre adresse mail en haut a droite « rejoindre la communauté » !

Mis en avant

Avec toi, rien n’est jamais possible. Tu dois désapprendre ce que tu as appris

Ces derniers jours, il m’est venu comme un vide. Comme si je ne croyais plus en rien, comme si ma vie ne présentait plus aucune signification a mes yeux. Les dernières actualités ne faisaient qu’amplifier cette forme de désespérance.

J’ai d’abord pensé au blues de la fin de l’hiver, mais j’avais en même temps curieusement beaucoup d’énergie, envie d’agir, de décider, de bouger mais pourquoi ? Vers quoi ? Comment ? Cela est fort inhabituel pour moi.

priscilla-du-preez-323907-unsplash

Alors j’ai pu rapprocher mon vécu de la conjonction actuelle entre Mars et Pluton en Capricorne.

D’abord des résurgences du passé,

Avec les à quoi bon?  Le rappel des différentes décisions, engagements, actions qui ont finalement menés a des échecs, des impasses ou pire encore des réussites qui n’ont pas eu la saveur espérée.

Avec ai-je vraiment le choix ? Puisque finalement dans notre monde entre les lois, les règlements, les modes, nos engagements, nos responsabilités, ce qui est bien vu de faire…Il n’y a plus beaucoup de place pour de véritables décisions

Avec les ‘non je ne peux pas être égoïste’ ? Car si je ne pense qu’a moi, mon bien être, mes désirs, que vont dire les autres ? Ne vais pas me retrouver isolé, ou pire exclu et plus aimé ? De plus, il y a déjà assez de personnes autour de moi qui savent que prendre pour elles même, assouvir leurs désirs, sans aucune considération pour l’autre.

Mais aussi ma révolte intérieure contre des autorités extérieures sensées nous représenter, nous protéger, assurer notre avenir alors même que la pollution n’a jamais été aussi impactante, que les guerres, les destructions, les famines, le terrorisme sont toujours a la une des actualités

photo-1521285369718-4a97129f0205

C’est le rôle de Pluton, faire remonter de l’inconscient, les ombres, les peurs, les situations non résolus qui bloquent notre évolution, en particulier avec Mars, ma capacité à décider, a se confronter, à agir avec maturité, responsabilité, détermination et persévérance (Capricorne).

Cette émergence a la conscience permet de faire un travail de libération, de purification, de deuil. Pluton coupe, détruit ce qui n’a plus lieu d’être, pour permettre d’aller plus loin sur le chemin de mon évolution. Pluton c’est le désir de mon âme, intemporelle, par nature au-delà du conscient, que je ne peux à terme que satisfaire, de gré ou sous la pression de plus en plus contraignante de l’environnement.

Mars c’est le désir du conscient, de l’instant, de mon égo, fruit de mon passé ou de mes peurs et blessures. Pluton, dans un premier temps, va mettre en lumière ce que les désirs de Mars ont de superficiels, inutiles, étroits, dans leur véritable motivation. C’est en fait pour me conduire au plus profond de moi-même, pour aller au-delà de mon passé, de mes peurs, de mes limitations, pour se connecter à mes désirs essentiels et fondamentaux, qui dépassent les frontières de mon égo.  

Mars Pluton en Capricorne, trigone à Jupiter en Scorpion, m’interpelle sur quels seraient mes désirs et mes actes si nous je m’affranchissais de mon passé, de mes limites, de mes croyances ? Pour me mener à m’interroger sur la validité de mes croyances, de mes lois internes, de mes limites, si j’allais au-delà de mes peurs ? Et de ma peur fondamentale : celle de ma puissance et par là même de ma responsabilité ? N’est-il pas plus confortable de se lamenter sur ce qu’est ma vie en me disant que je n’ai pas le choix, plutôt que risquer de vivre la vie qui m’appelle ?

screen-shot-2017-04-05-at-24239-pm

En effet AGIR implique la mise en œuvre de mon pouvoir sur le monde ce qui génére obligatoirement des conséquences et des réactions, auxquels je devrai répondre (responsabilité). Et si ces conséquences, ne correspondaient pas à mon intention, qu’elles seraient à l’origine de problèmes, de désagréments à autrui, à mes proches…

Nous touchons là le nœud du message de Mars Pluton en Capricorne : tu ne peux pas à la fois te lamenter de ne pas avoir de pouvoir sur ta vie et en même temps te plaindre que tes décisions ont un impact sur le monde !

La solution que donne Mars Pluton en Capricorne ? Agis en te connectant à ton âme, a tes désirs qui dépassent ton égo, Agis en conscience, avec un objectif précis, une intention d’amour et de bienveillance envers les autres et toi-même, et d’une manière appropriée à la situation et à l’objectif. Reste vigilant pour ajuster ton action si tu identifies des retours qui t’indiquent que tu as dévié. Agis avec constance, courage, détermination et amour car tu es sûr de la justesse des désirs sur lesquels se fondent tes actes. C’est cela devenir maître de sa vie et gagner en maturité.

Mars Pluton en Capricorne nous appelle à la fois à retrouver notre puissance d’action, mais aussi à l’utiliser en conscience pour des œuvres qui dépassent la simple satisfaction temporaire de notre égo et de notre confort matériel.

wade-lambert-486181-unsplash

Cela est d’autant plus important que si nous ne le faisons pas nous laissons le champ libre à d’autres d’agir sur nos vies et sur la société avec moins de conscience et de bienveillance. Car Mars Pluton peuvent aussi alimenter des désirs de puissances personnelles aux dépens des autres, donc de nous-mêmes. Autre appel à notre responsabilité !

Alors ne serait-il pas utile de se référer à l’enseignement de Maitre Yoda à son élève ‘Avec toi rien n’est jamais possible. Tu dois désapprendre ce que tu as appris. N’essais pas, Fait le ou ne le Fait pas. Il n’y a pas d’essai’. A méditer, d’autant plus que pour ma part souvent, je me dis même que cela ne vaut même pas la peine d’essayer…

Avec Mars Pluton en Capricorne, il n’est plus le temps d’essayer, mais de prendre sa vie en main en conscience…au risque qu’autrement d’autres le fassent pour nous, en fonction de leurs désirs et à leurs avantages.

Ce qui importe le plus n’est pas ce que vous voyez, 
mais ce que vous croyez ; car ce que vous croyez dicte 
comment vous agissez sur ce que vous voyez.
Wayne Chirisa

Croyez que vous pouvez le faire et vous aurez 
déjà fait la moitié du chemin.
Théodore Roosevelt

Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées.
Rien ne vous limite excepté vos peurs. Et rien ne vous 
contrôle excepté vos croyances.
Marianne Williamson

 

Mis en avant

Dépression…Non MAISON, MAISON

Que m’arrive t’il? Suis en dépression?

Voilà la question que je me posais en début de semaine, quand j’ai pris conscience que je n’avais plus envie de rien, que je me sentais fatigué, vidé de toute énergie. Moi qui il y a peu, debordais d’enthousiasme et de projets.

tristesse-1-500x343-500x343

En regardant les configurations astrologiques, tout s’est éclairé ! La planète Mars entre en Capricorne et réjoint Saturne (voir mon précédent article).

Mars qui symbolise l’ardeur du désir, la besoin d’action, le soif d’initiative se trouve contraint à prendre du recul, à s’arrêter pour réflechir … Quoi de moins naturel et de plus frustrant car cette avidité d’entreprendre est toujours présente mais elle ne peut être satisfaite de par la fatigue ou la dé-motivation,oeuvre de Saturne en Capricorne.

OSIRIS_Mars_true_color

En fait, l’action devient intérieure. Les vrais motifs de mes actes (ou de mes non actions) se décantent et me sautent aux yeux. Je m’apercois que certaines de mes activités étaient devenues automatiques, simplement effectuées pour combler le vide de sens ou de but qui m’habitait.

D’autres actions servaient uniquement à entretenir des rêves, nourrir des illusions, autant d’occasions pour s’évader de contraintes et obligations du quotidien.  Contraintes et obligations de plus en plus insistantes pour me conduire sur mon chemin d’expérience, d’évolution et d’accomplissement : m’encourager a poursuivre le chemin actuel ou m’obliger a en changer.

Cornes d'Urfé

En fait Mars Saturne en Capricorne me place face à ma responsabilité dans les conséquences de mes décisions et mes actions. Notre époque donne une connotation très négative en assimilant responsabilité à culpabilité. Si je suis considéré comme responsable, c’est que je n’ai pas fait ce qu’il fallait…

Mais en réalité, quoi de plus essentiel qu’apprendre à reconnaître et a exercer ma responsabilité, c’est a dire mettre en oeuvre ma capacité à influencer et déterminer ma vie par mes décisions et mes actions. C’est ni plus ni moins recouvrer ma liberté et restaurer mon pouvoir personnel. 

freedom-2053281_1920

Cet apprentissage demande courage, détermination et humilité. Elle me confronte imanquablement a mes erreurs, mes faiblesses, voire mes lachetés. Mais les identifier me donne l’opportunité d’y remédier et par là même de devenir plus maître de ma vie. 

Mars Saturne en Capricorne est une injonction a prendre conscience de ma responsabilité et de mon pouvoir. Non je ne suis pas une pauvre victime du système, du gouvernement …qui m’empêche d’être qui je suis, de faire ce que je veux faire. Injonction car les circonstances et les relations se chargent, si besoin est de me rappeler cette réalité.

Cette configuration me met au défi de devenir l’architecte de ma vie, dans le concret de l’espace, temps. Cela me renvoie à l’image symbolique, très parlante pour moi, de la construction de MA MAISON.

daniel-mccullough-348488-unsplash

Si l’envie me venait de construire ma maison, celle ou j’aimerai vivre, me ressourcer avec ma famille, accueillir mes amis…Je ne vais pas poser la première pierre dans la minute qui suis !

Etant une décision importante, je vais d’abord réflechir pour être sûr que c’est vraiment ce que je veux, puis inviter les personnes qui partagent ma vie à la même interrogation. Car ce projet va necessiter beaucoup de ressources en temps, en argent…

Puis, une fois sûr de ma détermination pour le projet, je vais, avec mes proches, rêver à la maison idéale, le lieu, le nombre de pièces, le plan, les dépendances … Puis nous allons définir les composantes de la maison idéale qui pourront devenir réalité en fonction de mes moyens financiers, des contraintes pratiques du quotidien (proximité travail, école…)

Cette démarche va finalement aboutir au choix d’un lieu, la définition d’un plan, d’un planning, la réalisation de démarches administratives, pour enfin poser la première pierre.

Depuis l’idée de construire ma maison, de multiples décisions, à mi chemin entre le rêve et les contraintes, auront été prises mais toutes orientées par ce fil conducteur. La maison ne peut  bien sortir de terre de la façon souhaitée que parce toutes les étapes précédentes ont été convenablement réalisées en y accordant le temps,l’attention et les ressources necessaires.

Quel est, pour vous, votre projet ‘maison’, qui va vous ramener chez vous, a votre source pour vous re_ssourcer?

dorado-angel-alas-vegas-ventiladores-trompeta-las_121-4928

La configuration Mars Saturne en Capricorne vous oblige, par le coup d’arrêt qu’elle provoque, à vous confronter a cette question. Ce n’est pas une malédiction, mais simplement l’injonction qu’il est temps de ne plus gaspiller l’énergie de votre vie.  Le moment est venu de l’utiliser a construire votre oeuvre (élever vos enfants, aider de nouveaux entrepreneurs, promouvoir la chorale de votre quartier…) en prenant des engagements long terme. Vous pourrez alors dire que vous n’avez pas vécu pour rien.

Comme toute construction, cela prend la forme d’un alliage remarquable et personnel fait de rêves et de réalisme, d’efforts et de lacher prises, de réussites et de renoncements.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mis en avant

Mon amour, Ton amour, Notre amour

AMOUR : Mon amour, Ton amour, Notre amour…mais dans quel sens ?

Amour, tant souhaité, tant redouté, tant fantasmé, tant chanté…

Avec la Saint Valentin, chaque année, revient en force, la même crainte, le même espoir ou le même soulagement :  Je suis aimé, J’aime

Ce qui peut se traduire dans les faits par :

  • Je connais un être qui tient à moi plus ou autant qu’il tient à lui, un être qui œuvre et se réjouît de mon bonheur et de mon épanouissement (1)
  • Je connais un être à qui je tiens et je suis heureux(se) de contribuer autant que je peux à son bonheur et a son épanouissement (2)

Mais au fond de moi-même, suis-je sûr(e) que ces deux affirmations sont toujours aussi présentes et d’égales intensité pour définir mon amour ?

Ne manque-t-il pas une affirmation préliminaire fondamentale, que je me refuse à considérer tant elle m’est douloureuse ? Je m’aime, je tiens à moi et j’oeuvre a satisfaire mes besoins et mes désirs pour mon bonheur et mon épanouissement.

heart-741510_640

Car sans ce socle relationnel fondamental, qu’au mieux je néglige qu’au pire je ne veux pas voir :

  • Comment charger l’autre d’une chose personnelle que moi-même je ne sais pas faire
  • ou
  • Comment me charger pour un autre d’une activité que je suis incapable de faire pour moi même :

Dans ce contexte :

  • L’affirmation (1), n’est-elle pas : ne croyant pas en ma valeur et en ma capacité à construire mon bonheur, j’ai besoin de quelqu’un pour me rassurer qui pourra m’apporter ce qu’il pense qui me rendra heureux(se)
  • L’affirmation (2) ne deviens-t-elle pas en réalité : ne me trouvant aucune valeur, ni habileté à concrétiser mon bonheur, je fuis ce vide en m impliquant dans la valorisation de l’autre en lui apportant ce que je pense qui le rendra heureux

Dans les deux cas, la relation n’est pas partage ou chacun contribue au bonheur de l’autre. Elle devient signe d’un manque que je demande plus ou moins consciemment à l’autre de combler, que je cherche a  combler pour l’autre sans être sûr(e) que lui apporte ce dont il aurait besoin. Dans les deux, je me perd pour m’identifier à l’autre, et j’escamote l’occasion de devenir qui je suis.  On ne peut vivre éternellement dans les chaussures de l’autre.

Aussi immanquablement, pour que la relation dure et s’embellisse, il faut que j’accepte ainsi que mon/ma partenaire, de faire (re)naitre puis de nourrir ce socle fondamental d’amour de soi, pour soi et en soi . Et la plus grande preuve d’amour est, sans auncun doute, d’aider l’autreà le développer son autonomie affective, au risque que cette démarche soit perçue , dans un premier temps, comme un désamour.

Que mes yeux te servent de miroir pour tu puisses de plus en plus voir par toi-même, ta beauté, ta valeur, ton unicité irremplaçable. Pour qu’ensemble, guéris de nos peurs et nos doutes, nous puissions tourner nos yeux vers nos enfants, (qu’ils soient de notre sang ou pas), ambassadeurs du futur, pour qu’ils apprennent, à travers notre regard, à leur tour à s’aimer, afin qu’une dynamique de l’amour se transmette et de déploie

child-818438_960_720

En astrologie, ce socle fondamental est, entre autres, symbolisé la maison V (maison : division en douze parties d’une journée dans un thème astral)

La maison V informe en premier lieu sur son enfance, ses enfants, l’amour de ses parents, le plaisir d’être, l’amour de soi, sa créativité, sa capacité à s’affirmer et s’exprimer. Et l’on peut apprécier à quel point ces aspects peuvent être interdépendants. L’amour bienveillant de mes parents, me donne la confiance en ma valeur, qui m’encourage à m’exprimer et à créer. Je me sens reconnu et ai plaisir à être, à vivre et m’amuser. (Récréation : période nécessaire pour re_création)

Elle a aussi pour signification le fait de tomber amoureux, c’est-à-dire d’être dans la fascination de connaître et découvrir l’autre au point de vouloir faire un avec l’autre et d’oublier tout le reste du monde. Les moments où on s’émerveille d’être pareil, d’aimer les mêmes choses et finalement d’être vraiment fait l’un pour l’autre

Mais si on ne vit pas une maison V personnelle avec un amour de soi réel, le risque est grand que l’autre ou nous-même ne puissions faire de l’autre éternellement le centre du monde, ne serait ce par la venue d’enfants L’autre, ou nous-même, devons alors nous nourrir de notre amour et notre valeur affirmée et confirmée par nos création

 

                 Si cela te parle et que tu souhaites aller plus loin,

 Rejoins la communauté en inscrivant ton email (ci contre ou ci dessous selon que tu utilises ordinateur, tablette ou téléphone)

Sous une quinzaine de jour, tu recevras par email un e book La MAISON V – Mon Chemin vers l’amour et  mon épanouissement  qui te permettra de savoir ce que la maison V symbolise pour toi et tes proches.

Pour mieux me connaître

Mis en avant

2018 DEVIENS QUI TU ES et PAS QUI TU AS TOUJOURS PENSE ETRE !

   Une année de VERITE et de REALISME

pluto-2677026_640

Pluton évolue en Capricorne depuis 2008, et à partir du 20 décembre 2017, est rejoint dans ce signe par Saturne.

Pluton y restera jusqu’en 2024 et Saturne jusqu’en 2020

 

Pluton, depuis plusieurs années, a symbolisé la remise en cause de toutes les structures d’autorité et de pouvoirs qui ne reposent plus sur des valeurs saines et reconnues. Ces années ont permis de dévoiler sur quoi et a qui bénéficiait réellement le système. Les idéaux démocratiques et de progrès social partagé n’en sont plus le réel fondement.

Dans toute la société et a tous les niveaux, les structures existantes s’écroulent, sont chancelantes ou s’arcboutent sur leur pouvoir.  Partout la méfiance, voire la désillusion envers les dirigeants s’installe. Les manipulations, les abus de pouvoirs occultes risquent encore de s’amplifier tant que ce qui doit être changer ne le sera pas. Pluton accentue toujours les crises jusqu’à ce qu’une prise de conscience ou la nécessité concrétise une mutation.

munchlesoleil

Mais que cela signifie-t-il pour moi ?  Si c’était le signe que je ne devais plus rien attendre de l’extérieur ?

Pluton en Capricorne invite à prendre ma place, à jouer mon rôle, à me confronter à la réalité concrète, non pour en être victime mais pour établir mes projets et désirs sur un mode responsable, réalisable et altruiste : aller au-delà de la simple satisfaction de mes intérêts personnels sans fatalisme ni défaitisme.

Car ce n’est que parce que je tiens compte de ce qui est, de ce à quoi j’aspire en totale vérité avec moi-même, que je peux efficacement définir mon projet de vie, et avoir le courage, la ténacité et la patience nécessaires pour le concrétiser : se positionner clairement, garder son cap et tenir fermement.

Cela suppose que j’assume mon autonomie que je rentre en moi reconnaître mon véritable rôle, ma raison d’être, mon ambition individuelle, au service de la société et à l’épanouissement de moi même

Cela suppose que je m’affranchisse des conditionnements, des peurs, des blessures et échecs du passé,

Cela suppose que je réévalue les devoirs et obligations que je m’impose ou dont les autres me chargent

Cela suppose que j’accepte la perte que de ce à quoi je m’identifie, aux attachements de toutes natures qui me rassurent, mais m’enchainent aussi, et finalement m’empêchent de devenir 

Cela peut aussi supposer que reconnaisse ce que la Vie me présente comme Mission, au-delà de ma volonté, et que je m’y investisse, car c’est le chemin qui me révèlera qui je deviens

8893213_sun-moon-faces

Finalement la véritable épreuve de vérité à laquelle Pluton me confronte n’est-elle pas ? :

  • Suis prêt et déterminé à devenir l’auteur de ma vie, à devenir acteur dans la construction d’un nouveau monde, avec tous les efforts et remises en cause que cela implique ?
  • Est que je préfère garder une attitude de passivité, de désespoir ou de révolte stérile envers une autorité extérieure garante d’un système condamné à disparaitre qui me conduit à me perdre?

 

Si Pluton m’impose de sortir d’un confort social factice pour définir ma véritable mission dans le nouveau monde, Saturne qui entre en Capricorne en Décembre 2017, m’indique clairement que l’ancien monde est révolu, définitivement et sans retour. 

C’est ce que nous verrons dans le prochain article sur l’année 2018

 Cet article vous a parlé ?

Partagez vos témoignages et n’hésitez pas a vous abonnez

NB : Afin d’éviter des lourdeurs, j’emploi des formules directes comme ‘Pluton m’impose’, mais en fait, pour être plus juste la position de Pluton délivre un message, en ce sens, car les lois universelles qui le régissent sont les mêmes que celles qui interviennent dans nos vies. Ce n’est donc pas une relation de causalité mais de similitudes.

 

 

 

ETE 2018 . Un été pour rien ! Non pas vraiment – 1ere partie

Vous avez peut-être ressenti que cet été avait un goût particulier : une difficulté à avancer, à exprimer, à avoir une vision claire des choses, une panne des envies ?

Alors comme moi, vous avez peut-être attribué cela à la vague de chaleur exceptionnelle ? Comment avoir la force de sortir et de faire des choses quand de telles températures vous invitent à simplement chercher la fraicheur et le repos ?

david-law-45299-unsplash

Mais cela n’est sans doute pas la seule explication … Durant cet été, 7 planètes ont été rétrogrades, 7 sur 8 qui peuvent l’être : Mercure, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton. Vénus sera quant à elle prend le relais et rétrograde du 6 octobre au 16 novembre. Nous en parlerons le moment venu

UpdatedPlanets2006_french

Rétrograde vous me dites rétrograde …c’est quoi appliqué à une planète :  démodé, dépassé, has been ?   Techniquement, vue de la terre, lorsqu’une planète est dite rétrograde, elle semble reculer dans le Zodiaque (de par le différentiel de rotation entre la Terre et la Planète).

Vous n’êtes finalement pas loin…dans l’interprétation. La rétrogradation nous invite à s’intérioriser, à porter un regard différent pour réévaluer, réviser voire ajuster et corriger les fonctions signifiées par la planète. Des évènements, ressentis antérieurs peuvent revenir à la pensée ou se présenter à nouveau à nous pour nous faire prendre conscience de ce que l’on a négligé, pas vu. Nous pouvons ainsi les revisiter, les compléter voir les corriger. Nous ne pouvons alors plus nous cacher nos véritables motivations (ou manque de motivation).

maria-victoria-heredia-reyes-20882-unsplash

Aujourd’hui à la sortie des rétrogradations, il devient important d’en avoir conscience afin tirer les meilleurs enseignements de cette période. Il serait dommage, et c’est le risque, que ces rétrogradations soient vécues dans la culpabilité, la honte et nourrissent un manque de confiance et une estime personnelle déficiente. Elles visent au contraire, à donner une nouvelle impulsion vers notre avenir avec un regard nouveau, apuré du passé.

Ainsi Mars est rétrograde du 27 juin au 28 aout et ça a été pour moi le black out total. Fatigue, plus envie de rien faire et l’impression que mes actions et décisions n’avaient plus aucune prise sur la réalité de ma vie. Quelle que soit l’action que j’entamais, même habituelle, se soldait par une inefficacité consternante et se heurtait à des blocages étranges. Je n’ai alors pas pu m’empêcher de demander ce qui se passait ? Suis devenu incompétent ? Reviennent alors en mémoire, les erreurs ou négligences que j’aurai pu ou du éviter, des oui qui auraient dû être des non, des renoncements que je regrette.

francisco-moreno-255749-unsplash

Mais cela n’était sans doute pas un questionnement suffisant. Un beau matin en pleines vacances, je me trouve dans l’impossibilité de me lever, dos complètement bloqué…C’est la première fois qu’une telle immobilisation m’arrive…et je fais partie des personnes qui pensent quand on ne veut pas entendre quelque chose c’est le corps qui l’exprime avec une intensité inversement proportionnelle à ce que l’on est prêt à entendre. (Mars rétrograde invite à l’action intérieure et quel meilleur moyen contraignant que de rendre l’action extérieure difficile et douloureuse)

Des questions plus fondamentales sont alors venues à moi : Après quoi cours tu dans la vie ? Agis-tu en fonction de motivations personnelles et de valeurs intimes ?  N’es-tu devenu un automate qui suit une routine certes confortable mais aussi dévitalisante ? Quels sont mes véritables désirs actuels, ceux qui me donnent envie, pour que je sois EN VIE et non EN SURVIE ? Au-delà de tout sentimentalisme et émotivité, quels sont mes désirs fondamentaux et essentiels pour m’éveiller, trouver ma place et mon épanouissement au service de notre société et notre époque :  Trouver et révéler ma véritable ligne de vie ?

daniel-mccullough-348488-unsplash

Mars cesse d’être rétrograde le 28 aout et reviens à sa position avant rétrogradation le 8 octobre. A partir du 28 aout,  je commence à retrouver de l’énergie et mon problème de dos devient plus supportable. Je vis une phase de prise de conscience et de décision par rapport aux interrogations de la rétrogradation.                                        Par exemple, il devient maintenant clair que je vais accepter et traiter que les responsabilités qui sont les miennes et pas prendre en charge, comme je le faisais avant, les problèmes qui ne m’incombent pas. Il apparaît important aussi que j’accorde désormais une place significative à mes activités astrologie tarot en organisant différemment mes semaines et la répartition des taches dans mon service…

A partir du 8 octobre, ayant récupérer toute ma vitalité  je pourrai partir dans une nouvelle dynamique d’action et de décisions, les questionnements de la rétrogradation ayant été honorés et pas ignorés.

Et vous quels ont été vos questionnements ? Avez-vous su les honorer pour bénéficier d’une nouvelle impulsion dans votre vie ?

hope-house-press-leather-diary-studio-127593-unsplash

Si ce partage vous a parlé et que vous aimeriez connaître la suite, n’hésitez pas à en témoigner par un commentaire.

Si vous souhaitez être sûr de recevoir mes partages, n’hésitez pas à vous abonner sur mon site, en haut a gauche !

 

Retomber les pieds sur Terre, Le plus sûr moyen de vivre sa vie en vrai

Saturne est sorti du Sagittaire et est entré en Capricorne le 20 décembre 2017 et y restera jusqu’au 17 décembre 2020

 Collage_Fotor sat capr

            Saturne sort du signe de l’optimisme, des projets, de l’enthousiasme, de la foi, de la quête du sens de la vie pour entrer dans le signe du réalisme, de la concrétisation dans la matière, de la persévérance, de la confrontation aux aléas, aux contraintes, aux embuches de la vie réelle.

            Voilà que je me réjouissais à m’investir dans plein de projets :

 photo-1487252743978-58058cd2fc34

– J’ai toujours été intéressé par les plantes, sympa je m’inscris à un cours en ligne sur le sujet,

–  super il y a un cours de yoga qui ouvre près de chez moi, c’est important être zen,

– un ami me propose de m’associer avec lui pour des ateliers ça sera intéressant,

– et puis je veux développer mes activités en astrologie, tarot, canalisation alors, revoir mon site internet c’est important, je m’inscris à un cours en ligne,

– c’est aussi bien d’avoir une page Facebook qu’on alimente alors j’écris des articles,

– tiens pour élargir ma communauté j’écris un e-book

– pourquoi se limiter à internet, pour le tarot c’est peut-être mieux de trouver un endroit sympa à Paris pour pouvoir recevoir des consultant(e)s

– et si je pensais à investir pour ma retraite ….

… tout en continuant bien sûr à avoir une vie professionnelle bien remplie, sans oublier de passer du temps avec mes amis et ma famille….

              La première semonce de Saturne, a été de me rappeler que les journées n’ont que 24 heures et que comme tout humain, j’ai un besoin minimum de sommeil, de repos …

petradr-176-unsplash

          C’est le Saturne Chronos, le maître du Temps, qui m’a dernièrement mis dans la situation de me doper au café pour éviter de m’endormir au travail, ce qui aurait fait désordre.

          Et oui entre la théorie, les souhaits, les projets et la réalité, il y a parfois un gouffre. Et Saturne en Capricorne s’est charge bien vite de me le signifier.

          Dans la vraie vie, il faut du temps, de l’énergie, du travail, de l’argent, de la persévérance pour concrétiser des projets, et ces ressources ne sont pas illimitées.

          Finalement Saturne Capricorne m’a contraint à prendre du recul à me poser les questions salutaires suivantes : (contrainte un des mots clés de Saturne Capricorne)

  • Qu’est que cette euphorie de projets, d’activité veut dire ? Tout vouloir ne signifie-t-il pas ne pas savoir vraiment ce que l’on veut ? D’être au stade de l’enfant qui veut tout ce qu’il voit ?

  • Quel projet me tient vraiment à cœur, au point de renoncer à tous les autres ?

  • Quel projet me motive suffisamment pour que j’accepte à travers lui de me confronter aux réalités et aléas de la vraie vie, de passer du temps, de connaître des échecs, d’avoir le courage de passer outre et de continuer malgré tout ?

  • Quel projet a un POURQUOI ou un POUR QUI tellement fondamental et important dans ma vie que je pourrai y trouver le courage et la détermination dans les moments les plus difficiles, car adulte et réaliste je sais qu’il y en aura ?

 photo-1508746829417-e6f548d8d6ed

          En astrologie, on prend souvent l’image que Saturne en Capricorne c’est choisir le sommet au loin que l’on souhaite atteindre. Cela demande d’abord d’être sûr que c’est le bon pour soi, car on ne peut pas gravir 2 sommets à la fois ! Il s’agit aussi de prendre avec soi l’engagement de l’atteindre sans savoir vraiment le temps que cela prendra, ni le chemin exact qu’il faudra emprunter, ni les difficultés, aléas rencontrés, ni les détours qu’il faudra faire.

          Vous comprenez donc que la phase du choix est cruciale, et Saturne Capricorne a la bienveillance de me mettre à l’épreuve. Non pas gratuitement pour le plaisir de me faire souffrir, mais par la confrontation à la réalité, de me faire prendre conscience que c’est vraiment le sommet qui me fait vibrer que j’ai vraiment choisi.

 photo-1486870591958-9b9d0d1dda99

          Peut-être ai-je plus ou moins consciemment, choisi un sommet qui me semblait pas trop compliqué, mais qui ne correspondait en rien au plus profond désir de mon âme.  Alors les circonstances me montrent, que le chemin n’est finalement pas aussi facile que je le pensais. Ma détermination chancelle car le POURQUOI ou le POUR QUI ne sont pas assez forts et authentiques.

 9nfsYstTyWEJKScHr3MV_IMG_6450

          Peut-être ai-je choisi, un sommet que d’autres m’ont dit être bien pour moi. Mais chemin faisant, je m’aperçois que la première difficulté me décourage car ce n’est pas mon cœur qui l’a choisi.

          C’est un peu, le test de   l’Amour, je sais que j’aime vraiment quelqu’un car même quand il/elle est désagréable, pénible, je l’aime quand même et je fais passer cet amour et mon engagement avant mes désirs et attentes personnelles du moment. Il est de même pour le projet Saturne Capricorne, projet pivot dans une vie. C’est cela avoir un POURQUOI / POUR QUI fort et authentique.

three-zinnen-2738869_960_720

          Saturne Capricorne vous a-t-il déjà contraint à prendre du recul et à vous questionner ?

           Si c’est le cas ne le blâmer pas, il veut simplement vous conduire sur le chemin du POURQUOI et POUR QUI fondamental et authentique de votre vie ?

              Car la première leçon que m’a donné Saturne Capricorne c’est que trouver le POURQUOI POUR QUI, est le plus sûr moyen de ne pas se tromper de sommet, c’est avoir la meilleure assurance de l’atteindre, non sans effort et travail, mais avec la certitude du Cœur et la détermination de l’Esprit 

             Oui retomber les pieds sur terre, cela peut faire mal, mais c’est le seul moyen de vivre SON AUTHENTIQUE REVE dans LA VRAIE VIE.

                           Intéréssé(e) pour le second enseignement ?

Que dois je éclipser dans ma vie ?

La super lune, lune bleue…beaucoup de qualificatif pour ce moment particulier, deux pleines lunes sur le même mois, la lune très proche de la terre et une éclipse de lune …

C’est une combinaison de phénomènes extrêmement rare. Mercredi 31 janvier, une « super Lune », une « Lune bleue » et une éclipse lunaire se combineront. Une conjonction associée à l’astre sélène qui, comme le rapporte Sciences et Avenir, n’a pas eu lieu depuis… le 31 mars 1866 ! Qu’est-ce qu’une « super Lune » ? Ce phénomène, qui survient 4 à 6 fois par an, signifie que la pleine lune coïncide avec le moment où notre satellite se situe à plus de 90% de son périgée, point de l’orbite légèrement ellipsoïdale où ce dernier se situe au plus près de la Terre.

Mais en fait ce n’est pas tout, en même temps la lune est opposée à Venus en Verseau et en carré avec Jupiter en Scorpion… Je souhaite partager avec vous ce que m’a apporté une video en anglais sur You Tube de Tom LESCHER, astrologue, sur ce sujet.

Depuis plusieurs années, l’environnement, la société dans laquelle je vis, connait des profondes mutations. Non seulement je sais que demain n’aura rien à voir avec hier, mais si je suis honnête avec moi-même, je n’ai aucune idée de ce que demain sera. 

J’ai tant bien que mal réussi à m’adapter, en tentant de rester qui j’étais, fidèle à moi-même, ou du moins ce à quoi je m’étais identifié ou que l’on m’avait qualifié : l’acrobatie de changer le moins de chose en moi, alors que rien n’est plus pareil à l’extérieur…reflet du double langage social avec des modèles consensuels figés (le salarié modèle, le bon père de famille, l’étudiant studieux, le bon chrétien, …).

head-1588413_960_720

Mais le moment arrive ou cette tension n’est plus tenable, le mensonge envers moi ne peux plus continuer. Il peut même y avoir des moments de révolte ou de colère envers moi, les autres, ou les solutions toutes faites proposées par la société

NON je ne crois plus aux mêmes valeurs qu’avant, NON le métier que je fais ne m’épanouit plus, NON cette relation ne me convient plus, NON ce groupe de musique ne me plait plus, NON à trouver le bonheur dans la consommation, NON …

Cette éclipse m’invite ou m’oblige, selon le cas, à prendre conscience de ces ‘problèmes et conflits irrésolus’ : tout ce que j’ai glissé sous le tapis, pour préserver mon confort matériel, ma sécurité émotionnelle, ma stabilité intérieure.  

Il y alors le risque d’aller trop loin dans cette prise de conscience, si l’émotion et la culpabilisation s’invitent dans le processus : isolement, honte, perte de confiance, dénigrement, remords, révolte sans alternative, destruction, violence …

Il y a aussi le risque de ne pas aller assez loin, par peur du rejet ou manque de confiance, fuir et faire comme si rien ne se passait. Car qui y a-t-il de plus angoissant de ne plus être qui on a toujours cru être…et si je devenais rien (voire moins que rien)

C’est le vécu négatif et destructeur de la période, l’enseignement constructif : la non identification, le non attachement.

Apprendre à prendre de la hauteur, du recul : devenir le témoin objectif mais bienveillant de mon vécu sans émotion, ni jugement. Simplement le plus honnêtement du monde constater ce qui est, comme s’il ne s’agissait pas de moi : discipline qui demande temps et entrainement mais qui s’avère très profitable.

Apparaissent alors tous les conditionnements auquel j’ai adhéré, toutes les attentes auxquelles j’ai répondu, toutes les limites et toutes les aspirations que je pensai être miennes. Et je constate qu’ils n’ont plus lieu d’être, que ce n’étaient que des expériences pour explorer et actualiser mon potentiel d’être.

Je pressens qu’une véritable dynamique de développement de mon individualité essentielle commence à s’enclencher. Le passé, le présent ne me servent plus de miroir pour me reconnaître, pour m’admirer ou me réprimander, mais d’état des lieux pour me révéler une nouvelle étape du chemin du MOI. Un moi unique, créatif car non identifié a des références extérieures, à la recherche d’autres MOI uniques et créatifs, germes d’un avenir à construire.

Etes vous ou allez vous prendre ce même chemin ?

La_Rebeyrolle,_(Creuse,_Fr),_sur_le_chemin_de_St.jacques

Bonne Année 2018

Je te souhaite une belle année 2018

Que l’œuvre alchimique se réalise, grâce aux épreuves et aux apparentes pertes à transcender, c’est un Nouvel Etre dans un Nouveau Monde qui se révèle et se déploie

Le passé est révolu et se dissous, malgré les derniers sursauts désespérés et encore douloureux de l’ancien monde et de ses puissances liberticides et infantilisantes.

Ne te laisse pas emporter par ces combats d’arrières gardes, ne regrette pas les pertes de ce qui a été et n’a plus lieu d’être, ouvre-toi et participe avec émerveillement et enthousiasme au nouveau, au futur, à la création de ce qui sera.

Ne crains pas l’inconnu, le vide, la page blanche, l’échec car c’est la marque du renouveau qui émerge, car c’est l’occasion de reconnaître, révéler et manifester ta puissance créatrice.

Qu’en ces temps, la Foi et la Gratitude remplace l’illusoire désir de sécurité et de contrôle, que la servile et déprimante acceptation de ce qui est, donne place à l’enthousiasme et à la certitude de créer un autre monde plus juste qui reconnaisse la multiple unité de l’Etre.

Bonne et belle année 2018

Confiance, vous avez dit confiance ?

hands-1926414_1920

Comment ai-je pu être aussi crédule et naïf, je me suis fait avoir comme un bleu !

      Qui n’a jamais eu cette réflexion suite à une déception ressentie plus ou moins comme une trahison. Et pourtant ne sommes-nous, pas finalement en recherche de relations de confiance, presque autant si ce n’est plus que de relations affectives ? D’ailleurs la confiance n’est -elle pas la première marche vers une possible relation amicale ou amoureuse ?

      Jupiter en Scorpion depuis le 10 octobre 2017 jusqu’au 9 novembre 2018 va nous questionner sur notre confiance, notre foi, nos croyances. Dans un monde qui change profondément, en quoi, en qui placer notre confiance, sur quoi fonder nos projets ? Quelles sont les valeurs et les principes auxquels je crois encore, quels sont les nouveaux repères à prendre en compte ?

      Cette épreuve de vérité intime, symbolisée par Jupiter en Scorpion, nous allons y être confrontée dans notre intériorité, des rencontres ou événements ‘miroirs’ nous y obligeront. D’autant plus que dans les prochaines semaines, le Soleil, Venus (valeurs, sentiments…)  puis Mars (actions, décisions …) seront aussi en Scorpion.

      Jupiter traite en effet de notions de foi, de confiance, d’expansion vers l’avenir, d’opportunités d’évolution et de réalisation.  Le Scorpion évoque la nécessité d’authenticité sans concession. Il implique l’émergence de la vérité au prix de la mort d’un passé révolu, au prix de la chute des masques qui nous cachaient, au prix de la disparition des béquilles qui nous empêchaient de tomber mais aussi d’avancer.

Mourir pour renaître a l’essentiel de qui nous pouvons et devons être.

      Cette épreuve de confiance et de foi intervient sur plusieurs plans, Foi en la Vie, Projet d’avenir, Confiance dans les relations et aussi et surtout Confiance en soi.

quadricuore-1627191_1920

      Il est intéressant de considérer dans ce contexte, les composantes de la confiance définies par BRENEE BROWN, car durant la période Jupiter en Scorpion, ces questionnements nous éclaireront sur les enjeux des expériences qui se présenteront.

LIMITES CLAIRES ET PARTAGEES :

Je te fais confiance que si tu es clair sur tes limites et que tu t’y tiens, si tu es au clair sur mes limites et que tu les respectes

      Quelles sont les limites que je mets dans mes relations avec les évènements, les autres, moi même ? Est-ce que je les connais et les fait connaître et respecter ? Est-ce que je reconnais les limites des autres et les respectent. Mes limites sont-elles toujours d’actualités ? Sont-elles le fruit de mes peurs inconscientes, de mes expériences malheureuses passées, simplement une habitude ? Me permettent elles d’entrer en relation, d’échanger et de me nourrir du monde ou me maintiennent elles dans un espace de subsistance et de survie ? Suis-je prêt à m’aventurer au-delà de ces limites ?

PAROLE HONOREE  : 

Je te fais confiance si tu fais toujours ce que tu as dit.

      Dans le dédale des situations et des rencontres, il me suffit de vérifier si ce que l’on me dit est respecté, ou si ce n’est pas le cas si on m’en avise avant que je sois devant le fait accompli.

     Cela suppose que je ne prenne des engagements qu’après avoir vérifié que je pouvais les tenir, et que je sensibilise les autres à faire de même.

     Simple et efficace ! Mais ai-je le courage de me confronter à cette vérité brute et de prendre ma part de responsabilité ?

      Mes actions et décisions sont-elles toujours alignées à mes valeurs, mes engagements personnels ?

      Suis-je prêt à agir, communiquer pour que cela puisse changer ?

RESPONSABLE :

Je te fais confiance car quand tu fais une erreur tu la reconnais, t en excuse et la répare, je te fais confiance car quand je fais une erreur, tu m’autorises à la reconnaître à m’en excuser et à la réparer

     Quelle attitude ai-je par rapport à l’erreur ? Suis-je prêt à totalement la reconnaître sans pour autant perdre mon estime et mes moyens ? Suis-je prêt à considérer l’erreur comme une conséquence possible de toute action, germe de la réussite future à partir du moment où je l’analyse et prend des mesures correctives ?  Est-ce que je donne aux autres le même droit à l’erreur ? Suis-je prêt à agir en termes d’erreurs plutôt que faute, de responsabilité plutôt que culpabilité ?

SECRET CONFIDENCE :

Je te fais confiance si ce que je partage avec toi tu le gardes pour toi,  Je te fais confiance si ce que tu partages avec moi je le garde pour moi, je te fais confiance si ce que d’autres ont partagés avec toi tu le gardes pour toi et tu ne le partages pas avec moi. 

     Suis-je prudent quand je parle à quelqu’un ? Ai-je pris la précaution de vérifier son respect de confidentialité simplement par rapport à ses propos ? Puis-je en vouloir a quelqu’un de ‘parler sur moi’ si je prête l’oreille à écouter les histoires qu’il me raconte sur les autres ? Si je me trouve dans une situation délicate, ai confondu relation de confiance avec commérage ?

INTEGRITE :

Je te fais confiance car tu choisis le courage par rapport au confort, car tu optes pour ce qui est juste plutôt que pour ce qui est facile, rapide et fun. Je te fais confiance car tu mets en pratique les valeurs que tu revendiques. Je te fais confiance car tu m’encourages à faire de même.

      Suis-je honnête dans mes décisions ? La recherche à être conforme au groupe n’est-elle pas une trahison douloureuse de mon âme et de mes aspirations profondes ? Suis-je prêt à me distinguer pour respecter mes valeurs, mes opinions, mes convictions ? Mon intégrité n’est-elle pas une opportunité de partage et d’enrichissement des possibles ?

NON JUGEMENT :

Je te fais confiance si lorsque je suis dans une situation difficile et que je te demande de l’aide tu ne me juges pas, je te fais confiance car lorsque tu es dans une situation difficile et que tu me demandes de l’aide je ne te juge pas.

      Suis-je prêt à avoir l’humilité de demander de l’aide lorsque je suis dans une situation difficile, que je ne parviens plus à traiter correctement moi-même, sans me juger, sans craindre d’être jugé ou de me sentir honteux ? Car il est souvent plus difficile d’oser demander de l’aide que de l’accorder.

      Suis-je prêt à apporter mon aide sans hésitation et leçon de morale a une personne s’est mis dans une situation difficile ?

      Suis-je conscient que l’aide réciproque est un élément essentiel à la construction d’un monde meilleur ?

GENEROSITE : 

  Je te fais confiance car je suis persuadé de la pureté de tes intentions malgré tes manquements et je m’en explique avec toi. Je te fais confiance car tu présumes toujours la pureté de mes intentions quand tu observes mes manquements et tu t’en expliques avec moi.

      Si je pense qu’il y a eu un accroc à la confiance, suis-je prêt à d’abord éviter accusation et colère ? Suis-je capable d’exprimer à l’autre, ce que j’ai ressenti, en quoi ma confiance s’est sentie atteinte ? Ou est-ce que je préfère garder le silence, couper les ponts, pour ressortir au moment opportun l’affront que je pense avoir subi ? 

      Si je pense avoir failli à mon intégrité et à mes valeurs, suis-je capable d’avoir la générosité du pardon envers moi et de m’accorder le bénéfice de la faillibilité humaine ?

colors-2203720_1920

Que des questions me direz-vous et pas de réponses ?

      En effet avec Jupiter en Scorpion, les réponses ne peuvent venir que du plus profond de nous-même, dans la confrontation et le retentissement de notre vécu avec nous-même.

     Ces questionnements vont nous aider à repérer, à travers les évènements de notre vie, en quoi notre Foi, notre Confiance, ont besoin d’être renouvelées, restaurées, approfondies, reconnues, exprimées. Car la Vie et nos relations ne peuvent nous apporter que ce que nous pensons être prêt ou digne de recevoir. Avoir confiance, c’est nous accorder le droit, l’opportunité et le mérite de recevoir ce que l’on demande avec notre cœur et notre âme