hands-1926414_1920

Comment ai-je pu être aussi crédule et naïf, je me suis fait avoir comme un bleu !

      Qui n’a jamais eu cette réflexion suite à une déception ressentie plus ou moins comme une trahison. Et pourtant ne sommes-nous, pas finalement en recherche de relations de confiance, presque autant si ce n’est plus que de relations affectives ? D’ailleurs la confiance n’est -elle pas la première marche vers une possible relation amicale ou amoureuse ?

      Jupiter en Scorpion depuis le 10 octobre 2017 jusqu’au 9 novembre 2018 va nous questionner sur notre confiance, notre foi, nos croyances. Dans un monde qui change profondément, en quoi, en qui placer notre confiance, sur quoi fonder nos projets ? Quelles sont les valeurs et les principes auxquels je crois encore, quels sont les nouveaux repères à prendre en compte ?

      Cette épreuve de vérité intime, symbolisée par Jupiter en Scorpion, nous allons y être confrontée dans notre intériorité, des rencontres ou événements ‘miroirs’ nous y obligeront. D’autant plus que dans les prochaines semaines, le Soleil, Venus (valeurs, sentiments…)  puis Mars (actions, décisions …) seront aussi en Scorpion.

      Jupiter traite en effet de notions de foi, de confiance, d’expansion vers l’avenir, d’opportunités d’évolution et de réalisation.  Le Scorpion évoque la nécessité d’authenticité sans concession. Il implique l’émergence de la vérité au prix de la mort d’un passé révolu, au prix de la chute des masques qui nous cachaient, au prix de la disparition des béquilles qui nous empêchaient de tomber mais aussi d’avancer.

Mourir pour renaître a l’essentiel de qui nous pouvons et devons être.

      Cette épreuve de confiance et de foi intervient sur plusieurs plans, Foi en la Vie, Projet d’avenir, Confiance dans les relations et aussi et surtout Confiance en soi.

quadricuore-1627191_1920

      Il est intéressant de considérer dans ce contexte, les composantes de la confiance définies par BRENEE BROWN, car durant la période Jupiter en Scorpion, ces questionnements nous éclaireront sur les enjeux des expériences qui se présenteront.

LIMITES CLAIRES ET PARTAGEES :

Je te fais confiance que si tu es clair sur tes limites et que tu t’y tiens, si tu es au clair sur mes limites et que tu les respectes

      Quelles sont les limites que je mets dans mes relations avec les évènements, les autres, moi même ? Est-ce que je les connais et les fait connaître et respecter ? Est-ce que je reconnais les limites des autres et les respectent. Mes limites sont-elles toujours d’actualités ? Sont-elles le fruit de mes peurs inconscientes, de mes expériences malheureuses passées, simplement une habitude ? Me permettent elles d’entrer en relation, d’échanger et de me nourrir du monde ou me maintiennent elles dans un espace de subsistance et de survie ? Suis-je prêt à m’aventurer au-delà de ces limites ?

PAROLE HONOREE  : 

Je te fais confiance si tu fais toujours ce que tu as dit.

      Dans le dédale des situations et des rencontres, il me suffit de vérifier si ce que l’on me dit est respecté, ou si ce n’est pas le cas si on m’en avise avant que je sois devant le fait accompli.

     Cela suppose que je ne prenne des engagements qu’après avoir vérifié que je pouvais les tenir, et que je sensibilise les autres à faire de même.

     Simple et efficace ! Mais ai-je le courage de me confronter à cette vérité brute et de prendre ma part de responsabilité ?

      Mes actions et décisions sont-elles toujours alignées à mes valeurs, mes engagements personnels ?

      Suis-je prêt à agir, communiquer pour que cela puisse changer ?

RESPONSABLE :

Je te fais confiance car quand tu fais une erreur tu la reconnais, t en excuse et la répare, je te fais confiance car quand je fais une erreur, tu m’autorises à la reconnaître à m’en excuser et à la réparer

     Quelle attitude ai-je par rapport à l’erreur ? Suis-je prêt à totalement la reconnaître sans pour autant perdre mon estime et mes moyens ? Suis-je prêt à considérer l’erreur comme une conséquence possible de toute action, germe de la réussite future à partir du moment où je l’analyse et prend des mesures correctives ?  Est-ce que je donne aux autres le même droit à l’erreur ? Suis-je prêt à agir en termes d’erreurs plutôt que faute, de responsabilité plutôt que culpabilité ?

SECRET CONFIDENCE :

Je te fais confiance si ce que je partage avec toi tu le gardes pour toi,  Je te fais confiance si ce que tu partages avec moi je le garde pour moi, je te fais confiance si ce que d’autres ont partagés avec toi tu le gardes pour toi et tu ne le partages pas avec moi. 

     Suis-je prudent quand je parle à quelqu’un ? Ai-je pris la précaution de vérifier son respect de confidentialité simplement par rapport à ses propos ? Puis-je en vouloir a quelqu’un de ‘parler sur moi’ si je prête l’oreille à écouter les histoires qu’il me raconte sur les autres ? Si je me trouve dans une situation délicate, ai confondu relation de confiance avec commérage ?

INTEGRITE :

Je te fais confiance car tu choisis le courage par rapport au confort, car tu optes pour ce qui est juste plutôt que pour ce qui est facile, rapide et fun. Je te fais confiance car tu mets en pratique les valeurs que tu revendiques. Je te fais confiance car tu m’encourages à faire de même.

      Suis-je honnête dans mes décisions ? La recherche à être conforme au groupe n’est-elle pas une trahison douloureuse de mon âme et de mes aspirations profondes ? Suis-je prêt à me distinguer pour respecter mes valeurs, mes opinions, mes convictions ? Mon intégrité n’est-elle pas une opportunité de partage et d’enrichissement des possibles ?

NON JUGEMENT :

Je te fais confiance si lorsque je suis dans une situation difficile et que je te demande de l’aide tu ne me juges pas, je te fais confiance car lorsque tu es dans une situation difficile et que tu me demandes de l’aide je ne te juge pas.

      Suis-je prêt à avoir l’humilité de demander de l’aide lorsque je suis dans une situation difficile, que je ne parviens plus à traiter correctement moi-même, sans me juger, sans craindre d’être jugé ou de me sentir honteux ? Car il est souvent plus difficile d’oser demander de l’aide que de l’accorder.

      Suis-je prêt à apporter mon aide sans hésitation et leçon de morale a une personne s’est mis dans une situation difficile ?

      Suis-je conscient que l’aide réciproque est un élément essentiel à la construction d’un monde meilleur ?

GENEROSITE : 

  Je te fais confiance car je suis persuadé de la pureté de tes intentions malgré tes manquements et je m’en explique avec toi. Je te fais confiance car tu présumes toujours la pureté de mes intentions quand tu observes mes manquements et tu t’en expliques avec moi.

      Si je pense qu’il y a eu un accroc à la confiance, suis-je prêt à d’abord éviter accusation et colère ? Suis-je capable d’exprimer à l’autre, ce que j’ai ressenti, en quoi ma confiance s’est sentie atteinte ? Ou est-ce que je préfère garder le silence, couper les ponts, pour ressortir au moment opportun l’affront que je pense avoir subi ? 

      Si je pense avoir failli à mon intégrité et à mes valeurs, suis-je capable d’avoir la générosité du pardon envers moi et de m’accorder le bénéfice de la faillibilité humaine ?

colors-2203720_1920

Que des questions me direz-vous et pas de réponses ?

      En effet avec Jupiter en Scorpion, les réponses ne peuvent venir que du plus profond de nous-même, dans la confrontation et le retentissement de notre vécu avec nous-même.

     Ces questionnements vont nous aider à repérer, à travers les évènements de notre vie, en quoi notre Foi, notre Confiance, ont besoin d’être renouvelées, restaurées, approfondies, reconnues, exprimées. Car la Vie et nos relations ne peuvent nous apporter que ce que nous pensons être prêt ou digne de recevoir. Avoir confiance, c’est nous accorder le droit, l’opportunité et le mérite de recevoir ce que l’on demande avec notre cœur et notre âme

%d blogueurs aiment cette page :